L'openspace m'a tuer

co-écrit par Alexande Des Isnards et Thomas Zuber aux éditions Hachette littératures.

Le livre est constitué d'anecdotes retranscrivant la vie des cadres, ou plutôt la survie des cadres dans l'entreprise moderne actuelle.

Extrait de la saynète Open stress

« Dring, c'est la sonnerie insupportable de Gary. "Fais chier ! Il nous a encore laissé son portable allumé. Le mec ringard qui se la joue décalé. » Dix minutes après. Même sonnerie, même musique nasillarde : c'est la messagerie qui rappelle. Jérôme se lève.
- J'en peux plus. Je le coupe, sinon, je vais péter une durite.
- Ouais ! T'as raison, mets-le en veilleuse. Moi, si je le chope, son bidule, je l'éclate contre le mur, ajoute Bruno.
- On va se prendre un thé citron pour sortir de ce brouhaha ?
De retour de la K-fête, Vincent jette un coup d'oeil sur l'écran de Sonia.
- C'est ton fichier de suivi de projet ?
- Ouais, c'est pour le projet Tefol.
- Moi, j'en ai fait un vachement bien pour le projet Areeteva. J'y trace tous les retours client point par point. Je peux te l'envoyer si tu veux.
- Oui, OK, je veux bien.
- Ça y est, je te l'ai forwardé, lui crie Vincent à l'autre bout de l'open space.
- Merci, je regarde ça tout à l'heure.

Vincent, on dirait le Belge du camping qui vient vous proposer du sel ou des merguez sous votre tente. Le gars sympa, mais intrusif. Il se rassoit à son bureau. "Mais il caille ! C'est encore Gary qui s'obstine à couper le chauffage. C'est bien un gars du Nord, lui. Moi, je suis de Marseille. Putain, con !" Cet aprèm, rush de fin d'AO1. Faut tout boucler. Déjà, ce matin, Christophe de Chik le partner a sorti qu'il n'était pas "amoureux de la maquette", ça a gonflé Thierry, le DA, mais c'est clair, ça ne peut pas partir en l'état chez le client. Les spécs fonctionnelles du back office ne sont pas terminées. Il reste à imprimer le doc final et à faire les brochures. Le coursier doit déposer le pli avant 17 heures. Plus que deux heures. Quinze mètres plus loin, Sonia et Gary ont improvisé une conf call avec le tél mis sur haut-parleur posé sur un coin de table. Le volume global a augmenté. C'est l'effet "cocktail-party" : tout le monde se met à parler plus fort pour se faire entendre.»

Actuellement, c'est le buzz du moment, tout le monde en parle, voir le forum sur le site "www.lopenspacematuer.com/forum" pour échanger sur ce sujet d'actualité.


à lire également

Désir
d'emploi


Manager
en temps
de crise

Enchantez
votre entreprise
et vos clients

Management :
tensions
d'aujourd'hui

Fonctions RH